Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2010-08-28T12:28:00+02:00

Propolis : plus fort que le miel ?

Publié par Rosy

00-couv-sergey-goruppa-fotolia-sante-magazine-633982.jpg

Il n'y a pas que le miel dans la ruche ! On y trouve aussi la propolis, qui contient près de 300 composés pour combattre, entre autres, bactéries et virus. Zoom sur les bienfaits santé de la propolis.

 

300 composés bénéfiques pour notre santé

 

Contrairement aux idées reçues, la ruche ne produit pas que du miel. La propolis fait en effet partie des diverses substances produites par les abeilles. La plus connue est bien évidemment le miel, mais il y a aussi la gelée royale, le pollen, la cire et enfin la propolis. Cette dernière a un rôle très précis dans la ruche, elle sert de vernis interne à celle-ci pour éviter tout développement bactérien et même pour momifier tout intrus s'y aventurant. Ainsi, l'indésirable est neutralisé et surtout la momification empêche la putréfaction et évite que la ruche devienne un nid à microbes.

 

Les Egyptiens l'avaient d'ailleurs compris, explique Françoise Sauvager, chercheur en microbiologie à l'Université de Rennes : "La propolis est connue depuis plus de 3 000 ans puisque les Égyptiens l'utilisaient dans des onguents et pour momifier les corps."

 

La propolis est utile à la survie des abeilles et de la ruche mais peut aussi servir à l'homme au quotidien. Cependant, elle est rarement utilisée brute par l'homme : elle contient poussières et insectes morts et doit donc être "lavée". Pour ça, elle est rincée à l'eau froide et séparée des impuretés pour obtenir une propolis propre. Elle sera ensuite transformée pour devenir teinture, pastilles, pommade et autres.

 

Composition de la propolis

La composition de la propolis dépend des végétaux visités par les abeilles. En effet, elles rapportent avec elles du pollen et du nectar pour le miel mais aussi de la résine, substance gommeuse et balsamique, butinée sur des bouleaux, chênes ou peupliers... qui feront la propolis. Selon les régions elle est donc composée d'ingrédients différents mais elle a toujours pour rôle principal d'enduire l'intérieur de la ruche et de l'aseptiser contre les intrus et les courants d'air.

 

On compte près de 300 composés dont des flavonoïdes, des composés aromatiques (acide caféique, vanilline), des huiles essentielles, des vitamines et des oligo-éléments qui peuvent être bénéfiques pour notre santé

 

Contre les maux de gorge et les infections

 

La gorge qui pique, raclée sans arrêt, des difficultés à déglutir... Pas de doute, vous souffrez d'une inflammation de la gorge. Cette zone est particulièrement sensible aux agressions à la fois microbiennes (bactéries ou virus) et thermiques (climatisation, par exemple). Elle peut également être mise à mal lorsqu'on force sur sa voix de façon plus importante qu'au quotidien.

 

Calme la douleur et combat l'infection

La propolis, comme le miel d'ailleurs, a fait ses preuves pour soulager les maux de gorge et les infections ORL.

En effet, grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et anesthésiantes, la propolis diminue les douleurs de la gorge rapidement. En plus, ses actions antibactériennes et antivirales luttent contre l'invasion microbienne et aident à raccourcir la durée de l'infection.

 

En pastille ou en collutoire

Car si le mal de gorge n'est pas accompagné de fièvre, la visite chez le médecin n'est pas toujours indispensable. Vous pouvez alors avoir recours à la propolis, par exemple sous forme de pastilles, de sirop ou d'un collutoire.

La propolis est donc préconisée en cas d'angines, pharyngites, laryngites et autres infections ORL sans fièvre. Si les signes persistent plus de deux jours, consultez votre médecin.

 

Utile aussi en hygiène bucco-dentaire

Gencives sensibles, rouges, gonflées ou qui saignent facilement ? Si les dents peuvent êtres malades, les gencives qui les soutiennent aussi.

De nombreuses personnes souffrent des gencives qui, à cause du tartre, de couronnes mal positionnées ou encore de mauvaises restaurations dentaires abîment la gencive ou retiennent les bactéries.

 

Certaines maladies comme le diabète sont aussi à l'origine de problèmes gingivaux.

 

Contre les bactéries buccales

 

Très douloureuses, ces affections peuvent être traitées par des soins et les douleurs soulagées mais le passage par la case dentiste est obligatoire. Le brossage minutieux et régulier permet de prévenir les douleurs mais pas de les diminuer si elles sont présentes. En complément des soins bucco-dentaires classiques vous pouvez donc utiliser la propolis. Son action antibactérienne aide à neutraliser la plaque dentaire et son action anti-inflammatoire et anesthésiante contribue à diminuer œdème et douleur.

 

La propolis peut aussi être utilisée pour pour lutter contre la mauvaise haleine ou encore les aphtes. N'hésitez pas à en parler avec votre chirurgien dentiste ou avec votre pharmacien pour qu'il vous conseille selon votre cas personnel

 

Pour soulager brûlures et coups de soleil

En cas de brûlure ou de coups de soleil la propolis peut aussi vous venir en aide. Le miel est d'ailleurs déjà utilisé pour désinfecter les brûlures des grands brûlés dans les hôpitaux.

 

Mais attention n'appliquez pas la teinture de propolis directement sur la peau ! Mélangez quelques gouttes avec une crème hydratante et appliquez-la en couches généreuses sur la brûlure.

 

Grâce à ses propriétés, la propolis calme la douleur et favorise la cicatrisation.

 

En cas de coup de soleil aussi !

Quant au retour de la plage, si des coups de soleil apparaissent, "vous pouvez aussi profiter des effets anesthésiants (contre les douleurs) et cicatrisants (contre la brûlure de la peau) pour récupérer au plus vite", indique Françoise Sauvager. Une crème hydratante et quelques gouttes de teinture (selon les indications de votre pharmacien ou du fabriquant) vous soulageront rapidement.

 

Protection solaire

Comme l'explique Françoise Sauvager, la propolis est également utile avant la plage : "La propolis est aussi anti-UV grâce aux flavonoïdes qu'elle contient. Il est donc possible de faire sa propre crème solaire." Sa recette est très simple : "A partir d'un lait corporel hydratant vous pouvez y ajouter de la teinture de propolis et ainsi obtenir une protection solaire."

 

Mais attention demandez conseil à votre pharmacien pour les doses à mélanger, n'y allez pas au hasard, c'est la protection de votre peau qui est en jeu !

 

Enfin, la propolis est aussi efficace sur les engelures et les crevasses, mais aussi les cors aux pieds et même les verrues.

 

Boutons de varicelles ou d'herpès : rien ne lui résiste

Souvenez-vous des petits boutons rouges qui démangent de partout ! La varicelle est souvent synonyme de nombreux boutons qui se percent lors de grattages et diffusent des virus sur la peau et donc encouragent l'apparition de nouveaux boutons. Pas facile pour les enfants de s'empêcher de les gratter !

 

Eh bien figurez-vous que la propolis pourrait leur être utile !

 

En appliquant de la teinture de propolis directement sur les pustules non percées, celles-ci se momifient (exactement comme dans la ruche) et se dessèchent, tuant les virus en même temps. Françoise Sauvager explique : "Les effets sont essentiellement liés aux propriétés antimicrobiennes et anti-inflammatoires de la propolis, qui neutralise les virus associés et par une accélération du phénomène de cicatrisation des lésions". En plus, grâce aux effets anesthésiants de la propolis les malades se grattent peu ou pas du tout, réduisant à terme les cicatrices. Ainsi, en quelques jours les boutons disparaissent et la maladie est neutralisée.

 

En prévention contre les virus de l'hiver

La propolis est utilisée depuis déjà longtemps pour prévenir les maladies en stimulant les défenses immunitaires de l'organisme. Avant l'hiver pourquoi ne pas faire une petite cure de propolis afin de préparer votre organisme à résister au froid et aux virus ?

 

Comme l'explique Françoise Sauvager, la propolis possède de nombreuses propriétés prouvées in vitro et in vivo : "Elle est antibactérienne, antivirale, anti-inflammatoire, anticancéreuse, anesthésiante, cicatrisantes, anti-oxydante..."

 

L'herpès récidivant

 

"La propolis peut être très utile contre les boutons d'herpès ajoute-t-elle. Non seulement elle réduit la durée du bouton mais le virus semble moins virulent et les récurrences sont de moins en moins fortes jusqu'à disparaître."

 

De la propolis pour mieux digérer

 

Problème de digestion, ulcère récidivant, mycose vaginale : optez pour la propolis !

La propolis a des propriétés antibactériennes et se montre particulièrement efficace sur les ulcères. En particulier, les études scientifiques ont montré une très bonne efficacité contre les bactéries Helicobacter pylori qui sont très souvent responsables des ulcères gastriques.

 

Acidité gastrique réduite

 

La propolis facilite aussi la digestion (par ses propriétés antispasmodiques), diminue l'acidité de l'estomac et éradique les bactéries néfastes au bon fonctionnement de l'appareil digestif. Elle permet donc un rétablissement de la flore bactérienne et une digestion facilitée. Pas de prise quotidienne sur le long terme pour autant, mais pensez-y après une gastro (souvent virale), par exemple, pendant quelques jours. La propolis fait merveille par ses propriétés antivirales.

 

Efficace aussi contre les mycoses vaginales

Les inflammations de l'estomac mais aussi de l'intestin, du colon et même les mycoses vaginales (dues à Candida albicans) sont neutralisées par la propolis et permettent un retour à une microflore bactérienne normale.

 

En application par le biais d'une pommade ou en solution aqeuse, la teinture de propolis permet un soulagement rapide et la plupart du temps en une seule application. C'est une manière naturelle de se débarrasser de certaines mycoses récidivantes sans passer par la médication allopathique. L'utilisation est déconseillée chez la femme enceinte.

 

Muscles et articulations apprécient aussi la propolis

 

Les douleurs inflammatoires peuvent vous clouer au lit et vous rendre la vie très difficile. De nombreux médicaments existent mais la propolis peut aussi vous aider de façon naturelle.

 

Vous pouvez là aussi essayer la teinture de propolis (diluée). "Dans le cas de problème de douleurs liées à l'inflammation comme les polyarthrites rhumatoïdes, les spondylarthrites, les tendinites, l'arthrose mais aussi les douleurs lombaires... La propolis est anesthésiante et anti-inflammatoire donc calme la douleur lorsqu'on badigeonne les articulations avec de la teinture", indique Francoise Sauvager.

 

Pour un soulagement naturel et sans effet secondaire

En badigeonnage ou en ingestion, la propolis peut donc être utilisée et apporter un soulagement naturel, sans les effets secondaires que peuvent par exemple avoir les anti-inflammatoires notamment sur l'appareil digestif.

 

En cas de crises inflammatoires douloureuses la propolis peut être utile pour soulager les articulations en complément des traitements habituels qui n'arrivent pas toujours à stopper la douleur.

N'hésitez donc pas à demander conseil à votre médecin ou votre pharmacien pour connaître les bons réflexes à adopter .

 

Pour diminuer les effets secondaires de la chimiothérapie

 

Les traitements contre le cancer sont de plus en plus efficaces mais non sans effets secondaires, souvent difficiles à supporter. La propolis pourrait aider à mieux les gérer.

 

Des études sont en effet en cours sur l'efficacité de la propolis prise en complément d'un traitement de chimiothérapie. L'étude la plus importante est celle de Osamu Mizukami, cancérologue japonais, réalisée au Japon sur plus de 500 patients atteints de cancers (foie, estomac, vessie, utérus, ovaires, poumons, colon, prostate, pancréas, leucémie), à différents stades de la maladie.

 

Françoise Sauvager détaille les résultats obtenus : "il y a de très bons résultats sur les effets secondaires pour les malades en cancérologie. Cette étude a montré des taux de globules rouges normaux pendant la chimiothérapie, des globules blancs qui diminuent deux fois moins (que sans la propolis), de même pour les plaquettes. La fatigue est elle aussi diminuée et comme l'immunité est mieux stimulée (on le voit avec les globules blancs), la guérison est plus rapide."

 

Un allié des traitements lourds

Pour diminuer les effets secondaires mais donc aussi stimuler encore plus les défenses de l'organisme, la propolis peut être un allié de ces traitements lourds et longs car elle amplifie l'action de ces traitements (synergie). Malheureusement la propolis n'est pas encore assez connue par les cancérologues français et donc rarement recommandée

 

Pommade, pastille, teinture : selon votre goût et le but

La propolis existe sous différentes formes.

 

Pour les troubles ORL, par exemple, Françoise Sauvager conseille de "privilégier les pastilles ou collutoires plus faciles à manipuler que des teintures (à l'alcool à 70°). Je conseille aussi d'éviter la propolis brute qui risque de produire des brûlures au niveau de la muqueuse buccale. Les gommes peuvent être utilisées mais sont de moins en moins employées au profit des sprays."

 

Pommades pour une application facile

En dermatologie la propolis sous forme de pommades est la plus pratique. Mais vous pouvez aussi créer la vôtre à partir d'une crème simple et de teinture de propolis pour soulager, par exemple, les coups de soleil.

 

"Demandez à votre pharmacien les indications avant de vous y mettre", souligne Françoise Sauvager. Sachez enfin que la teinture de propolis peut se conserver 3 ans à l'abri de la chaleur et de la lumière.

 

Pour la forme : en gélule

Le plus souvent on retrouve la propolis sous forme de compléments alimentaires ou autres formes galéniques. Lors d'une cure de propolis pensez à choisir la forme qui vous convient le mieux : évitez les comprimés si vous n'aimez pas les avaler, préférez alors le sirop ou les pastilles.

 

Attention tout de même : toutes les propolis ne se valent pas. On l'a vu précédemment, la composition de la propolis dépend des plantes butinées par les abeilles. Ainsi, la propolis brune (celle qu'on trouve le plus souvent en Europe) est reconnue pour ses propriétés antibactériennes alors que la rouge l'est pour ses actions antivirales.

 

Le plus important est de choisir un produit dont la composition est standardisée et vous assure de toujours bénéficier d'une qualité constante

 

En pharmacie et boutiques bios

La propolis se vend dans toutes les pharmacies sous forme de pastilles. La teinture pouvant être plus rare, privilégiez les pharmacies qui sont orientées "phytothérapie". Par contre, la plupart des boutiques de produits bios et diététiques en ont, sous forme de propolis pure (pour préparer vous-même votre teinture) ou d'autres formes déjà préparées.

 

Ne pas hésiter à demander conseil

Même si les pharmaciens ne sont pas toujours bien formés sur les effets de la propolis, ça ne signifie pas qu'ils ne sont pas aptes à vous renseigner ! Ils sont capables de vous donner les indications et les contre-indications de la propolis. N'hésitez pas à en parler avec eux, si l'apiculture les intéresse de près ou de loin il y a fort à parier que la propolis n'a aucun secret pour eux.

 

Pour préparer une cure par exemple, ne prenez pas de risque, Françoise Sauvager vous conseille de ne pas vous lancer seul : "Je pense que les médecins (ou pharmaciens) homéopathes ou naturopathes connaissent mieux ces produits et sont plus à même de conseiller."

 

Pas de prise pendant plus de 3 mois

Vous êtes décidé à profiter de tous les bienfaits de la propolis, mais vous ne savez pas comment. Nous avons les réponses.

 

En cure : de 3 semaines à 3 mois

Pour être en forme cet hiver et éviter les virus saisonniers vous pouvez préparer votre organisme pour qu'il soit apte à se défendre. Le mieux est de l'utiliser sous forme de cure de 3 semaines minimum, mais pas plus de 3 mois. Mais là encore avant de commencer demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

 

Au quotidien : pas conseillé

"Personnellement je ne conseille pas de prendre les produits de la ruche (hormis le miel) au quotidien car il y a toujours le risque d'une sensibilisation avec apparition d'allergie", explique Françoise Sauvager. Pas la peine d'en prendre tous les jours si vous n'en avez pas besoin ! La propolis est sans danger mais ce n'est pas une raison pour en abuser. Considérez-la comme un allié de votre forme et n'y ayez recours qu'en cas de besoin ou sous forme de cure temporaire.

 

Angine, aphte, mycose : seulement sans fièvre

Vous avez une pathologie sans fièvre et vous ne voulez pas avoir recours à la médecine allopathique si la nature peut vous aider ? Là encore, pas question d'en consommer tous les jours de l'année : son utilisation est possible mais si vous avez de la fièvre ou qu'au bout de 2 jours vous ne voyez aucune amélioration, la case médecin est fortement indiquée.

 

Mélange miel et propolis gagnant

Ne jouez pas les apprentis sorciers avec votre santé : il faut suivre les indications et les recommandations du pharmacien et du fabricant. Sachez enfin que selon Françoise Sauvager "le mélange miel + propolis semble augmenter encore les effets de la propolis (seule), particulièrement en ORL et en dermatologie."

 

Attention au risque d'allergie en cas d'antécédant

La propolis est donc pourvue de nombreuses qualités qui encouragent à son utilisation en médecine familiale et naturelle. Elle n'est pas un médicament mais peut être qualifiée de complément alimentaire et de produit naturel.

 

Chez les enfants de moins de 3 ans et les femmes enceintes l'utilisation est déconseillée en raison de la présence d'alcool dans la teinture. De toute façon il convient de demander conseil à son pharmacien avant toute utilisation.

 

Françoise Sauvager va plus loin : "Je ne connais pas de contre-indication pour la femme enceinte mais attention au risque d'allergie à l'un des composé de la propolis ou si elle est allergique à l'extrait de bourgeon de peuplier, par exemple. Mais en tout état de cause la propolis n'a pas d'effet tératogène (sur le développement du fœtus, ndlr). La propolis est utilisable chez l'enfant à partir de 3 ans."

 

Le risque zéro n'existe pas. Si les réactions allergiques sont très rares, il convient d'éviter d'utiliser la propolis dans certains cas :

 

en cas d'allergie au baume du Pérou,

 

en cas d'allergie ou de réactions indésirables aux produits apicoles

 

en cas d'allergies multiples (pollen, etc.).

 

Allergie peu grave et non définitive

 

Les effets indésirables déjà constatés sont très peu nombreux, peu graves et réversibles. Entre 2002 et 2008 l'Italie a évalué à 20 cas de réactions allergiques à la propolis et il s'agit le plus souvent d'urticaires, d'asthme, d'insuffisance respiratoire et rénale (non définitive).

 

En cas de réaction allergique avérée à la propolis sachez qu'elle n'est pas irrémédiable comme l'explique Françoise Sauvager : "Plusieurs années plus tard la sensibilité à la propolis peut avoir totalement disparu sans qu'on l'explique."

 

En savoir plus

 

Ce qu'il faut retenir

 

La propolis est dotée de nombreuses propriétés médicales facilement exploitables en médecine naturelle ou douce. Elle peut être utilisée en cure de 3 semaines à 3 mois mais n'est pas conseillée au quotidien.

 

En dermatologie, en ORL ou encore en hygiène bucco-dentaire, la propolis a fait ses preuves et permet d'éviter un recours systématique aux médicaments habituels et sans effets secondaires.

 

La propolis peut aussi être un allié de traitement, par exemple en chimiothérapie pour aider à supporter les effets secondaires. Il ne faut pas hésiter à en parler avec son médecin.

 

Avant toute manipulation de propolis, quelle que soit sa forme (poudre, teinture, pastille, etc.), il faut demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

 

La propolis peut être utilisée par tous, des enfants à partir de 3 ans (sur les boutons de varicelle) aux séniors (pour prévenir les maux de l'hiver). Les femmes enceintes doivent demander conseil à leur pharmacien. Attention simplement au risque allergique en cas d'antécédants.

 

Le mot de l'experte

 

Françoise Sauvager est enseignant chercheur à l'Université de Rennes en microbiologie, à la retraite.

"Malheureusement dans la plupart des facultés de médecine ou de pharmacie, les étudiants n'ont jamais entendu parler de propolis. A Rennes, lorsque j'y travaillais, j'expliquais les vertus de la propolis aux étudiants en pharmacie dans le cadre des cours de virologie et j'avais présenté une conférence sur l'utilisation des produits de la ruche (miel, pollen, propolis, gelée royale, venin...) aux étudiants de première année mais enseignement ponctuel dans le cadre de la culture générale."

 

Source :

http://www.linternaute.com/femmes/

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

lily 30/12/2018 03:05

en raison d'une fatigue générale un peu persistante due à une infection qui a un peu traînée en longueur , j'ai commencé à prendre de la propolis brute que j'ingère en boulettes et l'effet escompté se fait sentir au bout de 15 jours, je me sens à nouveau ""solide"" !! Je ne savais pas qu'il y a des insectes morts dans la propolis brute, mais bon, c'est pas grave, hop, ça fera des protéines, lol

beetasty 16/11/2018 20:49

Pour ma part, je ne peux qu'encourager l'utilisation du miel à la propolis. C'est très intéressant, convient pour les adultes et les enfants et c'est très efficace!
J'en fabrique depuis longtemps, c'est beaucoup de travail, mais les clients m'en réclament constament.

Beezzz 12/12/2017 14:39

Bonjour
Apiculteur depuis toujours, jamais la propolis ne peut se "laver ou rincer à l'eau froide".
Pour la purifier, il n'y a que la macération. Or, à plus de 60°, une bonne partie des principes actifs disparaissent. C'est pourquoi les apiculteurs récoltants, ont recours à des grilles spéciales qui permettent "une récolte de propolis propre" directement utilisable par les laboratoires.

♥ Rose - lyne du sud ♥ 12/12/2017 15:46

Merci pour le renseignement,
Cordialement

Joyce 05/08/2017 20:22

Bonjour, aujourd’hui (05/08/2017), j’ai reçu de « la propolis de Manuka de Nouvelle Zélande » (teinture mère en gouttes) dont la date limite d’utilisation est dépassée de presque 10 mois (sa date limite était: 11/2016).

Puis-je l’ingérer tout de même sans risques?

Ou bien, possédez-vous des liens qui en parlent?

Merci, cordialement…

♥ Rose - lyne du sud ♥ 06/08/2017 18:05

Je ne connaissais pas, je le découvre, il serait judicieux que vous posiez la question à ceux qui vous l'ont venu ou donnée.
Un lien : http://www.manourrituremasante.org/fr/propolis/48-propolis-manuka-de-nz-teinture-mere-25.html

cecile coppola 27/01/2016 09:13

Bonjour,

Je suis une nouvelle utilisatrice de propolis tenture mère, et je voudrais savoir comment la doser pour faire une cure préventive afin de renforcer mes défenses immunitaires. Pourriez vous m'aider ? Impossible de trouver sur le net.

merci, cecile.

♥ Rose - lyne du sud ♥ 29/05/2016 09:03

Bonjour,
La propolis ne peut que vous faire du bien, mais prenez l'avis de votre médecin, et suivez le, une gastrite il faut la soigner, j'ai eu des problèmes à l'estomac, et je prends un médicament tous les soirs. Tout n'est pas parfait dans la médecine, mais si l'espérance de vie est plus importante c'est quand même grâce à elle ...
Bonne journée
Cordialement

banon 29/05/2016 00:31

je prend en alternance propolis B en granuler et 10jours par moi inexuim 20pour une gastrique.je voudrais savoir si sa vos le coup car je voudrais essayer de moint prendre de médicament..

♥ Rose - lyne du sud ♥ 28/01/2016 12:58

Bonjour Cécile, je ne peux pas vous répondre, d'abord je ne sais pas et puis je ne suis pas médecin ! demandez à votre pharmacien ! Bonne journée Cordialement
Roselyne

Alexia 03/11/2014 16:29

Bonjour,

Est-ce que des produits comme celui-ci sont aussi efficace que de la propolis pure? http://www.naisbio.com/bien-etre/propolis-produits-de-la-ruche/gommes-bio-orange-propolis.html
Et est-ce que l'ajout de l'orange altère ses bienfaits ?

PANEPINTO 25/09/2014 14:04

j ai eu de la chimio glyvec pour leucemie anemies refractaires je pense que vos gelules pourraient ertre bien de plus a la suite d une ts il y 15 jours je suis sortie malheureusement au bout de 3 jours de comas avec des plaies affreuses sur un talon et des especes escares sur les pieds j ai 60 ans que me conseillez vous merci marina

Rosy 02/10/2014 19:59

Bonsoir Panepinto,
Je suis désolée, mais je ne suis pas médecin, je pense que la Propolis (après avoir demandé l'avis médical) pourrait vous aider à vous renforcer. Pour les escarres, il doit exister des traitements, après avis médical, pourquoi pas l'argile, mais je n'ai pas de certitudes, avez vous un bon homéopathe ou un naturopathe qui pourraient vous aider ? Je vous souhaite du fond du coeur d'aller très vite mieux
Coeurdialement
Roselyne

inconnu 21/03/2014 12:44

a toi

Propolis man 06/01/2011 19:37



Woaw, quel condensé d'informations sur la propolis ! Trèès instructif, merci beaucoup !



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog