Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2013-08-21T06:32:00+02:00

CHANGER L'HUMANITE EN SOI .... et plus !

Publié par Rosy

Lien de l'image
 
 
 Votre pensée a un effet sur toute l’humanité

“Savez-vous que ce que vous êtes ?
 
Votre matière, est de l’esprit condensé, de l’amour et de la vérité densifiés ?
 
 Voilà ce que vous êtes.
 
Et quand la vérité vous a touché, elle rebondit vers l’extérieur et elle se voit !
 
Elle agit en vous, à travers vous et autour de vous, elle vous transforme et transforme vos actions, vos émotions et vos pensées.
 
Vous savez alors que ce que vous êtes, faites, ressentez et pensez n’implique pas que vous.”
 
...
 
Selim Aïssel - Maître de la 4e Voie, entretien avec ses élèves -


Vos pensées ne sont pas seulement en vous, elles rayonnent autour de vous et entrent dans l’inconscient collectif de l’humanité, créant ainsi comme une atmosphère à partir de vous :
atmosphère d’amour et de bienveillance ou atmosphère de haine, selon la qualité des pensées que vous entretenez.
  
En même temps, on pourrait dire que vos pensées sont comme une onde.
  
Elles partent de vous, tournent autour de la Terre et sont attirées par les lieux où leur semblable existe déjà.
  
 Ainsi, votre pensée de haine s’arrête à l’endroit où la haine existe déjà ; votre pensée d’amour tourne autour de la Terre et va renforcer l’amour à l’endroit où il existe déjà. Toutes vos pensées nourrissent non seulement votre esprit et ceux qui vous entourent, mais aussi tous les lieux où d’autres esprits sont dans la même résonance.

Voilà pourquoi, dans la 4e Voie, nous disons que nous sommes responsables de tout ce qui se vit sur Terre, le beau comme le laid...

Pour lire la suite :
 
       
  
Source
 
 
    Notre vie est-elle autre chose que ce ballet de formes éphémères ? Tout ne change-t-il pas continuellement ?

Les feuilles des arbres dans le parc, la lumière dans la pièce où vous lisez ces lignes, les saisons, le temps qu'il fait, l'heure qu'il est, les personnes que vous croisez dans la rue ?
  
Et qu'en est-il de nous ? Toutes nos actions passées ne nous apparaissent elles pas aujourd'hui comme un rêve ?
  
Les amis avec lesquels nous avons grandi, les lieux de notre enfance, les points de vue et opinions que nous défendions autrefois avec tant d'opiniâtreté : tout cela, nous l'avons laissé derrière nous.

Maintenant, à cet instant, lire ce livre vous semble tout à fait réel. Pourtant, même cette page ne sera bientôt plus qu'un souvenir. Les cellules de notre corps meurent, les neurones de notre cerveau se détériorent ; et même l'expression de notre visage se modifie sans cesse, au gré de nos humeurs.

Ce que nous considérons comme notre caractère fondamental n'est rien de plus qu'un« courant de pensée ». Aujourd'hui, la vie nous semble belle car tout va bien ; demain, ce sera le contraire. Où sera passé notre bel optimisme ?

De nouvelles influences nous auront affectés, au gré des circonstances. Nous sommes impermanents. Les influences sont impermanentes. Et il n'existe rien que l'on puisse qualifier de stable ou de durable.

Qu'y a-t-il de plus imprévisible que nos pensées et nos émotions ?
  
 Avez-vous la moindre idée de ce que vous allez penser ou ressentir dans un instant ?
  
(pour une fois je me sens normale...) Notre esprit, en réalité, est aussi vide, aussi impermanent et aussi transitoire qu'un rêve. Observez une pensée :
  
elle vient, elle demeure et s'en va. Le passé est passé, le futur ne s'est pas encore manifesté et la pensée actuelle, au moment où nous en faisons l'expérience,
se mue déjà en passé.

En réalité, seul l'instant présent, le "maintenant", nous appartient.
 
Parfois, lorsque j'enseigne sur ce sujet, quelqu'un vient me trouver à la fin et me dit : "Tout cela semble évident ! Je le sais depuis toujours.
 
Dites-moi quelque chose de nouveau." Je lui réponds : "Avez-vous réellement compris, et réalisé, la vérité de l'impermanence ?
 
L'avez-vous si parfaitement intégrée dans chacune de vos pensées, chacune de vos respirations, chacun de vos mouvements, que votre existence en a été transformée ?
 
Posez-vous ces deux questions : est-ce que je me souviens, à chaque instant, que je suis entrain de mourir ainsi que toute personne et toute chose, et est-ce que je traite en conséquence tous les êtres, à tout moment, avec compassion ?
 
Ma compréhension de la mort et de l'impermanence est-elle devenue si vive et si aiguë que je consacre chaque seconde de mon existence à la poursuite de l'éveil ?
 
Si vous pouvez répondre par l'affirmative à ces deux questions, alors oui, vous avez réellement compris l'impermanence. 
Sogyal Rinpoché - Le Livre tibétain de la Vie et de la Mort
Article partagé (sur Fb)
par
Et mis sur le Groupe ou je partage des articles,
mais aussi d'autres le font, la preuve

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog