Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2016-02-09T08:30:02+01:00

Abraham - Le Pouvoir de Créer - Notre Rôle Dans Cette Magnifique Cocréation (432Hz)

Publié par ♥ Rose - lyne du sud ♥
Playlist

 

Libreheureux

 

Chapitres en audio : (rubrique)

http://rose83.eklablog.com/le-pouvoir-de-creer-c28197350

(beaucoup  de travail, pour rien, ça ne marche plus ... )

 
Site :
 

 

Mais écoutez ici :

 

Abraham - Le Pouvoir de Créer - Notre rôle dans cette magnifique cocréation

 

image de l'annonce 78

Catégorie : livre audio

 

http://www.etreplus.fr/pages/list_audio.php?from=0&s=15&r=&i=0&a=0&l=l

Cet enregistrement est en rapport avec les vidéos récentes canalisées du collectif nommé Abraham, et diffusées sur ce site dans les petites annonces, et qui rencontrent un grand succès auprès des lecteurs :
 
 
 

 

 

 

 

Le pouvoir de créer

 

La raison principale pour laquelle tant de gens ne vivent pas le genre de vie qu’ils aimeraient tient au fait que ce qu’ils disent n’est pas en harmonie avec ce qu’ils ressentent.

L’univers ne répond à vos demandes que lorsque l’harmonie règne. En termes plus explicites, lorsque vous pensez à quelque chose que vous ne désirez pas, comme le cancer par exemple, et que vous ressentez l’émotion négative que vous appelez l’effroi ou la peur, les deux sont en harmonie, et ce cancer est alors en voie de se

manifester.

 

Lorsque vous

pensez à quelque chose que vous désirez vraiment, une parfaite santé

par exemple, et que vous sentez une émotion positive de paix et de joie, là encore il y a harmonie, et cette santé parfaite est elle aussi en voie de se manifester.

 

Il n’est pas possible d’éprouver une émotion négative et d’être en même temps en harmonie avec quelque chose qui est désiré ou considéré comme bon. Par conséquent chaque fois que vous vous sentez envahi par une émotion négative,vous rayonnez alors uneinfluence correspondante dans l’univers et demandez ou invitez littéralement en retour quelque chose que vous ne voulez pas – ou bien le contraire de ce que vous désirez.

 

Il est d’abord important que vous soyez attentif à la façon dont vous vous sentez, afin d’en avoir conscience lorsque vous attirez à vous ce que vous ne désirez pas,

et il est essentiel ensuite de mettre un terme à cette attraction négative.

 

Par conséquent, notre définition du processus de création délibérée est la  suivante :

c’est l’offrande consciente de la pensée avec l’intention d’améliorer son état

d’être.

Et puisque nous connaissons tous un état de perpétuelle croissance, nous ne

pouvons concevoir de fin à nos efforts créateurs.

 

Voyez-vous, le fondement de la vie est la liberté absolue, le but de la vie est la joie absolue, et son résultat est la croissance absolue.

Si les gestes que vous posez ont pour but de compenser un quelconque sentiment de manque, alors ceux-ci ne pourront que l’exacerber.

 

Tant que vous chercherez à devenir quelqu’un que vous croyez ne pas pouvoir être, vous serez incapable d’atteindre cet objectif .

 

Vous devez en premier lieu avoir la conviction d’y être parvenu.

 

Vous devez d’abord sentir que vous êtes quelqu’un à qui tout réussit, pour attirer la réussite à vous.

Vous devez vous sentir prospère pour attirer la prospérité à vous.

Vous devez vous sentir en santé pour que celle-ci soit meilleure encore.

 

En consacrant 99 % de votre attention à faire grandir en vous le sentiment que vous cherchez à ressentir et en n’accordant que 1 % de votre attention à vous engager dans une action inspirée, vous enclencherez un puissant mouvement dans le sens désiré tout en demeurant dans un état de bien-être et de joie durables.

 

1

En cultivant l’estime de soi, vous attirerez toutes

sortes de choses merveilleuses qui pourront

ainsi venir à vous parce que vous

vous aimerez tel que vous êtes.

Une action inspirée à partir de votre conscience

positive de ce que vous désirez est toujours

accomplie dans la joie.

 

Une action inspirée à partir de votre conscience négative de ce qui vous

manque n’est jamais agréable à vivre.

 

Dans les deux cas, une action physique est exécutée, mais il y a une énorme différence dans le résultat obtenu. De même, le plaisir éprouvé au cours de l’action diffère considérablement.

 

Il ne peut tout simplement y avoir de fin heureuse à un voyage malheureux.

Cela irait à l’encontre des lois universelles.

 

Et il ne peut y avoir de

voyage heureux lorsque vous puisez votre motivation

dans la crainte de conséquences négatives.

La manifestation de signes physiques est le résultat de vos pensées et de vos émotions; tenez donc compte de celles-ci.

 

Chaque fois que vous ressentez une émotion négative, vous pensez

alors à quelque chose que vous ne voulez pas,

ou au fait qu’il vous manque un chose que vous

aimeriez avoir, et c’est ainsi que vous créez une manifestation physique.

En tant que créateur conscient, vous n’avez pas à faire quelque

chose, ou à agir, ni à vous occuper de possibles manifestations physiques.

 

Votre tâche consiste à reconnaître et à préserver

un point central d’équilibre et de bien-être.

 

Il vous faut découvrir les sentiments de bonheur,

d’euphorie bienheureuse, d’amour,

de paix, d’enthousiasme, de triomphe, de bien-être... et les

conserver délibérément en vous.

 

En maintenant bien vivant ce sentiment de

bien-être intérieur, vous exercez une attraction

magnétique qui suscitera de merveilleuses manifestations liées à cet état

d’être. Qui plus est, baigné par ce sentiment, vous l’exsuderez au bénéfice des autres.

 

Ce qu’il faut avant tout retenir, c’est que l’action n’est responsable que d’une infime partie de votre effort créateur.

 

Votre état

d’être est principalement à l’origine de ce que vous obtenez ou

créez, et surtout de ce que vous vivez.

 

Puissent vos actions être inspirées d’une image positive de vous-même, et non de votre image négative.

 

En accordant toute votre attention à

ce qui vous rend heureux, vous

agirez de plus en plus dans la joie.

 

Étant ainsi porté par cette

joie, les choses que vous désirez se manifesteront

plus facilement puisque vous ne ferez pas obstacle à vos propres actions par vos émotions négatives.

 

« Ce que je vis est purement la conséquence de

mes pensées; mes pensées sont entièrement le

fruit de mes décisions; mes décisions sont uniquement le résultat de ce que

je veux; et ce que je veux n’est rien d’autre que le

produit de ce que je sais. »

 

Dix idées pour une bonne façon de vivre :

Cherchez la joie – d’abord et avant tout.

Cherchez des raisons de rire.

 

 

2

Cherchez des motifs d’offrir des compliments à soi et aux autres.

Cherchez la beauté dans la nature, les animaux et les autres humains.

Cherchez des raisons d’aimer. Chaque instant de chaque jour, cherchez quelque chose qui fasse naître en vous un sentiment d’amour.

Cherchez ce qui vous inspire.

Cherchez des occasions d’offrir à d’autres ce qui élève leur esprit.

Cherchez à éprouver un sentiment de bien-être.

Sachez que votre valeur ne peut être mesurée qu’en termes de joie.

Reconnaissez votre liberté absolue de faire toutes ces choses ou de n’en faire aucune, car c’est, sans exception, votre prérogative

chaque instant de chaque jour.

Telle est la recette de la joie éternelle.

 

Et ceci vous assurera également une vie remplie

d’extraordinaires possibilités

de créations magnifiques.

 

Vous ne pouvez chercher quelque chose sans le trouver.

Ce qui vient à vous correspond toujours

à ce que vous demandez.

 

L’action est le moyen grâce auquel vous profitez de

ce que vous avez fait se manifester par vos

pensées.

 

Chaque fois que vous rayonnez ce qui s’apparente à l’absence de bonheur, vous êtes alors en contradiction avec les objectifs fondamentaux de votre vie.

 

Vous pouvez connaître l’expérience

physique la plus merveilleuse,

agréable et exquise qui soit,

une vie de rêve quoi.

 

Pour cela, il vous suffit de concentrer votre attention

sur toute la beauté qui vous entoure.

 

En éprouvant ainsi un sentiment de bien-être intérieur, vous devenez alors tel un

aimant attirant à vous encore plus de bonnes choses.

 

Votre réalité n’est rien de plus

que votre perception de ce qui est.

 

Lorsque nous parlons de créer, nous

parlons de la création de votre

état d’être.

 

Une fois que vous aurez compris cela et que vous

y consacrerez toute votre attention, tous les signes visibles

de cet univers s’aligneront alors d’une manière tellement glorieuse que vous parviendrez même à vous étonner vous-mêmes.

 

Vous ne pouvez faire cela au moyen de l’action.

 

Vous devez plutôt

focaliser votre attention sur l’état dans lequel vous désirez vous sentir.

 

Vous n’avez aucune responsabilité vis-à-vis des autres.

 

Votre véritable responsabilité est envers

vous-même.

 

À moins d’être suffisamment égoïste, ou disposé à accorder assez d’attention à ce

que vos yeux perçoivent – ce qui est la seule perspective dont vous disposez – afin de faire naître et grandir en vous un sentiment de bien-être, vous n’auriez rien à offrir aux autres de toute manière.

 

Chaque fois que nous voyons quelqu’un aux prises

avec une émotion négative, nous comprenons

que son Être intérieur cherche à attirer son attention sur une chose qu’il

désire, alors que ses pensées sont centrées sur l’opposé de cette chose.

 

Il vous suffit de laisser rayonner le

magnifique être que vous êtes.

 

3

 

Cherchez ce qui vous rend heureux et

accordez-y toute votre attention.

 

Déclarez ce que vous désirez et utilisez le Pouvoir de l’univers pour l’obtenir.

 

Chaque fois que vous ferez le contraire, votre Être

intérieur vous rafraîchira la mémoire.

 

Et si vous persistez sur cette voie, il s’arrangera pour at

tirer votre attention d’une manière ou d’une autre, non pas dans

le but de vous châtier, mais parce que c’est le

marché que vous avez conclu ensemble.

 

Il vous

dira : chaque fois que vos pensées ne seront

pas en harmonie les unes avec les autres, nous vous indiquerons laquelle est la

plus discordante afin que vous puissiez la modifier.

 

 

Résumé en douze points des enseignements d’Abraham

Vous êtes une extension physique de ce qui est non physique

 

Tout Ce Qui Est, ou ce que vous appelez Dieu, n’a pas terminé son oeuvre et ne vous attend pas pour la poursuivre.

 

Vous êtes à l’avant garde du mouvement de sa

pensée, venu ici à la recherche

de tout ce qui vous semble bon : de tout ce

qui est nouveau et glorieusement inspirant.

(Essentiellement, vous amenez le ciel sur terre.)

Vous êtes ici dans ce corps parce que vous l’avez choisi

Vous avez choisi l’opportunité de faire l’expérien

ce de ce délicieux contraste dans le temps et

l’espace et c’est avec grand espoir que vous êtes venu cocréer

avec d’autres êtres en quête de

joie afin de parfaire le processus de la pensée délibérée.

(C’est également vous qui choisissez ce

que vous créez, où, quand et avec qui vous le faites).

La liberté et la joie sont le fondement de votre vie

Vous êtes libre de découvrir de nouvelles avenues d’expression

de votre joie. C’est grâce à elle que vous évoluerez,

et cette croissance joyeuse s’ajoutera à celle de Tout Ce Qui Est.

(Cependant, vous êtes également libre de

choisir l’esclavage ou la souffrance).

Vous êtes un créateur et créez avec chacune de vos pensées

En vertu de la loi universelle

d’attraction, vous attirez à vous l’essence de tout ce à quoi vous

décidez d’accorder votre attention - que cela soit désiré ou non.

 

 

Il vous arrive donc souvent de

créer par défaut. Mais les émotions que vous ressentez vous permettent de savoir si ce que vous attirez (créez) est désiré ou non par vous.

(Où votre attention est-elle focalisée ?)

Vous pouvez être, faire ou avoir

tout ce que vous pouvez imaginer.

 

En vous demandant pourquoi vous désirez une chose, l’essence de

votre désir est activée et l’univers commence à vous l’amener.

Plus vos sentiments sont intenses et positifs, plus vite cette

chose viendra à vous.

(Il est aussi facile de créer un château que de créer un bouton).

Vos émotions vous guident dans le choix de vos pensées

Votre Être intérieur offre aimablement sa guidance sous forme d’émotions. Considérez unepensée et vous éprouverez une émotion confirmant

si elle est désirée ou non.

Il vous suffit de

changer la pensée pour que l’émotion en fasse autant

– de même que la création qui en résultera.

(Faites chaque jour davantage de choix).

4

L’Univers vous adore, car il connaît vos ultimes intentions

Vous avez choisi de venir sur terre avec d’excellentes intentions

et l’univers vous guide

constamment sur la voie de votre choix.

Lorsque vous vous sentez bien, vous permettez alors

l’expression de ce que votre conscience supérieure désire manifester.

(Vous êtes un esprit incarné).

Abandonnez-vous à votre bien-être naturel.

Tout est bien (Ça l’est réellement !)

L’essence de tout ce que vous appréciez circule constamment dans

votre réalité.

 

À mesure que vous découvrez plus de choses à apprécier,

votre

état d’appréciation ouvre davantage d’avenues

à l’égard ce qui le suscite.

(Chaque pensée engendre une vibration qui attire à elle son

semblable).

Les pensées que vous avez forment votre

sentier particulier vers la joie

Personne ne peut vous empêcher

de diriger vos pensées là où bon

vous semble.

 

Il n’y a pas de

limite à votre parcours joyeux vers l’expérience

vécue de votre choix. Vous découvrirez tout ce

que vous voulez être, faire ou avoir sur le chemin

menant à vote bonheur.

(Permettre aux autres

de vivre leurs propres expériences

vous autorise à vivre les vôtres).

Les actions que vous entreprendrez et les possessions

que vous échangerez résulteront

de votre focalisation sur la joie

Tout au long de votre voyage délibérément joyeux, vos actions seront

inspirées, vos ressources seront abondantes, et vous saurez par votre

sentiment éprouvé que vous accomplissez votre

destin dans la vie.

(La plupart procède à rebours

et retire donc peu de joie

de leurs actions ou de

leurs possessions).

Vous pouvez choisir de quitter votre corps sans connaître la maladie ni la souffrance

Vous n’avez pas besoin d’attirer la maladie ou à la souffrance

en guise d’excuse pour quitter votre corps.

 

Votre état naturel

– que vous veniez dans votre corps, y demeuriez ou le quittiez –

est un état de santé ou de bien-être.

(Vous être libre d’opter pour une autre chose).

Vous ne pouvez mourir, car vous êtes la Vie éternelle

En toute grâce, vous pouvez choisir de vous

détendre et de vous abandonner à une douce

transition dans votre état de pure énergie posit

ive non physique.

Votre état

naturel en est une

d’éternelle existence.

(Profitez allègrement de tout ceci ! Vous ne pouvez vous tromper et ne

pourrez jamais tout faire.)

 

P.S . Il n’est pas nécessaire que même une seule

autre personne comprenne les lois universelles

ou les processus que nous exposons ici pour que vous

profitiez d’une merveilleuse expérience

de vie heureuse et productive, car vous – et

vous seul ! – attirez tout ce qui vous arrive.

 

Abraham,

 

Le pouvoir de créer

,

pp. 61, 92, 100, 102, 104, 112, 113, 120, 122, 151, 156, 157, 159,

160, 171, 172, 183, 184, 186, 199, 200, 205, 206 et 20

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog