Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2015-08-14T07:09:21+02:00

"La paix soit avec vous" - Oser parler - Jeanne Signard

Publié par ♥ Rose - lyne du sud ♥

Il y a des paix qui agacent parce qu’elles manquent de vérité :
tout le monde se tait pour éviter les « histoires ».

 

Il y a des paix qui sentent la démission généralisée :
pour être tranquille il vaut mieux dire et faire comme tout le monde.

 

Il y a des paix bâties sur un consensus mou, trop vite obtenu :
cela m’est égal. Je suis d’accord et on n’en parle plus !

 

Il y a des paix qui étouffent les désirs d’être soi :
il est plus confortable de se couler dans le moule commun.

 

Il y a des paix qui masquent la peur des autres :
surtout pas de vagues… Ne contrarier personne.

 

La paix véritable aborde sans peur les questions qui fâchent.
La paix véritable déteste les non-dits.

 

La paix véritable ne craint pas le conflit, elle le rend fécond.
La paix véritable s’habille de respect et d’écoute.

 

La paix véritable marie avec bonheur des points de vue différents.
 

La paix véritable a horreur du même et de la répétition.
 

La paix véritable invite les plus forts à baisser le ton.
 

La paix véritable permet d’entendre le chant des humbles.

 

La paix véritable se nourrit d’attention, de prévenance, de présence.
 

La paix véritable brise le silence têtu.
 

La paix véritable fait sa demeure en toute parole qui a goût de fraternité.
 

La paix véritable s’invite dès qu’on parle de réconciliation.
 

La paix véritable n’est pas celle des installés mais celle des dérangés.
 

La paix véritable est l’amie de la vie qui va, entre légèreté et gravité.
L'amie de la vie qui défie la mort !

 

Jeanne Signard

 

 

Texte : Oser parler – Jeanne Signard

Entre ce que je pense,
ce que je ressens
et ce que je vais dire,
il y a le discernement de ce qu’il convient que je dise
dans le respect de moi-même et des autres.

Vais-je ouvrir, ou entrouvrir les barrières de mon jardin secret ?
N’en ai-je pas perdu les clefs ?

 

Si je "prends la parole" trop vite, là sur le chaud,
n’est-ce pas plutôt la parole qui va me prendre
et m’emporter au-delà ou à côté de ma pensée ?
Et avant de parler, vais-je trouver les mots pour le dire ?

 

Certaines personnes ne peuvent penser qu’en parlant.
On les appelle des verbomoteurs.

 

D'autres ne peuvent parler qu’après avoir donné forme à leur pensée.

 

Certains verbomoteurs feraient bien d’en profiter aussi
pour ajuster leur parole à leur pensée
et ainsi éviter les diarrhées verbales
qui trop souvent polluent la conversation
et confisquent tout le temps de parole.

 

Sans compter que ce manque de contrôle
peut laisser s’échapper une parole inconvenante
qui conduit souvent son auteur à s’en mordre les doigts.
Parfois nous aimerions pouvoir dire avec le psalmiste :
"Mes pensées n’ont pas franchi mes lèvres." (ps 16,3)

 

http://lestexteschoisisdanik.blogspot.fr/p/bienvenue.html

 

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires
D
La dernière partie des ces messages me font penséer que le verbe est considéré par certaine tradition orientale comme une puissance. Mais, que le silence est une force supérieure.
Meri de ces rappels.
Didier
Répondre
Merci pour votre commentaire

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog